inseme
La plateforme d'information et de solidarité dédiée aux déplacements médicaux sur le continent

Consultez le Projet de Charte qu'INSEME propose aux partenaires institutionnels, privés et associatifs pour apporter une réponse globale à la problématique des déplacements sur le continent pour raison médicale, et pour que l’insularité ne soit plus vécue comme une seconde injustice qui vient s’ajouter à celle de la maladie



« Pour que l’insularité ne soit plus vécue comme une double peine qui vient s’ajouter à celle de la maladie »
 
PREAMBULE
 
La Corse est la seule région de France dans laquelle il n’existe pas de Centre Hospitalier Universitaire (CHU). Certaines spécialités n’y sont pas pratiquées et l’offre de soins locale ne peut donc pas répondre totalement aux besoins des patients de la région. Cette problématique, qui a affecté au moins une fois chaque famille résidant sur l’île, donne lieu à quelques 18 000 déplacements par an selon la CPAM.
 
Cette spécificité sanitaire entraîne de nombreuses difficultés matérielles et financières sont vécues comme une « double peine » qui vient s’ajouter à la maladie (procédure de prise en charge des transports, problématique des accompagnateurs, coûts des hébergements etc…) et constitue un véritable obstacle à l’accès aux soins. Dans ce cas précis l’insularité apparaît comme un handicap des plus insupportables.
 
« La Charte régionale du malade devant se rendre sur le continent » vise à apporter une réponse globale et concrète à la question de la prise en charge du malade et de sa famille d’un bout à l’autre du parcours lié à un déplacement médical sur le continent dans le cadre d’une prise en charge par l’Assurance maladie.
 
Elle est le fruit d’un travail de concertation conduit avec les malades ainsi qu’avec de nombreux partenaires institutionnels, associatifs et privés concernés par cette problématique spécifique à la Corse. En y adhérant, chacun d’entre eux s’engagerait à désigner en son sein un « Référent » chargé de sa mise en œuvre. 
 
 
***********************
 
Article I  - L’accès à l’information. Tout malade devant se rendre sur le continent doit avoir accès en un lieu unique à toute l’information relative aux conditions de prise en charge de l’Assurance maladie, aux hébergements disponibles sur le continent ainsi qu’à toutes les aides financières existantes.
 
Article II- Le droit à l’accompagnement. Tout enfant devant se rendre sur le continent dans le cadre d’une prise en charge de l’Assurance maladie doit pouvoir avoir ses parents, ou leur substitut, auprès de lui jour et nuit, quel que soit son âge ou son état. De même que tout adulte devant se rendre sur le continent dans le cadre d’une prise en charge de l’Assurance maladie doit pouvoir être accompagné par la personne de son choix.
 
Article III- L’accès au transport.  Tout malade devant se déplacer dans le cadre d’une prise en charge de l’Assurance maladie doit avoir la garantie de pouvoir accéder aux transports aériens ou maritimes qui relient la Corse au continent. Un service prioritaire doit être réservé aux personnes devant se déplacer pour raison médicale en cas de mouvement de grève ou d’absence de place disponible sur les lignes régulières.
 
Article IV- La qualité du transport.  Tout malade devant se déplacer dans le cadre d’une prise en charge de l’Assurance maladie doit être informé du fait qu’il peut, s’il le souhaite, bénéficier d’un accueil spécifique dans les ports et aéroports ainsi que d’un accompagnement adapté à sa situation à bord du navire ou de l’avion qui le conduit sur le continent.
 
Article V- L’accès à l’hébergement.  Tout malade ou toute personne accompagnant un malade devant se rendre sur le continent dans le cadre d’une prise en charge de l’Assurance maladie doit pouvoir avoir accès à un hébergement pendant la durée de son séjour.